Non remplacement des enseignants

Publié le par fcpe Saint-Exupery

A un mois de la rentrée, au niveau national 4140 demi-journées ont déjà été signalées par les parents d’élèves comme autant d’heures de cours perdues car non remplacées.

 

Comme de nombreux remplaçants ont été affectés à l’année dès la rentrée, les problèmes de remplacement se sont multipliés dès la semaine qui a suivi la rentrée.

 

Il faut savoir qu’à la rentrée 2011, les élèves du 1er degré doivent compter avec 6000 remplaçants en moins, ainsi, au minimum 75000 enfants entre 3 et 10 ans de plus que l’an passé risquent de ne pas avoir d’enseignant en face d’eux en arrivant à l’école le matin.

 

Le gouvernement estime sans doute pourtant qu’il y a encore trop de remplaçants puisqu’il prévoit de supprimer encore 1077 postes de remplaçants au budget 2012 de l’Education nationale.

 

Les parents d’élèves exigent toute la transparence sur les besoins réels en matière de remplacement et sur les dispositions prises par le ministère pour les assurer.

 

Nous avons demandé à plusieurs reprises à madame la rectrice la transparence en matière de remplacements. Nous attendons toujours un état précis.

 

La FCPE nationale a appelé les députés et les sénateurs à se saisir de cette question de transparence, à refuser les suppressions des postes de remplaçants au budget 2012 et faire rétablir ceux déjà supprimés.

 

La FCPE NORD appelle à la mobilisation des parents pour qu’ils continuent à signaler les non remplacements sur « ouyapacours »  et à faire remonter ces signalements à la fédération départementale.

à Tél. 03 20 17 09 40 - Fax 03 20 17 09 41

Mail parents@fcpe59.com

Site ouyapacours à http://ouyapacours.fcpe.asso.fr/ 

 

La FCPE Nord  appelle aussi à défendre le remplacement des enseignants dès le premier jour par des enseignants formés, en votant massivement pour les listes FCPE présentées aux élections des conseils d’écoles et des conseils d’administration des collèges et des lycées les 14 et le 15 octobre prochains. (la date est fixée dans chaque établissement)

 

LES PARENTS DOIVENT FAIRE ENTENDRE LEUR VOIX.  LES PARENTS ELUS SERONT LA POUR DEFENDRE AVEC LES PARENTS LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES ELEVES DANS LES ETABLISSEMENTS.

 

N’OUBLIEZ D’ALLER VOTER ou de VOTER PAR CORRESPONDANCE :

                                          chaque parent dispose d’un bulletin.

Publié dans Appels et communiqués

Commenter cet article